En octobre 2019, le gouvernement provincial a annoncé qu’il adopterait les nouvelles lignes directrices de Santé Canada sur la teneur en plomb dans l’eau potable. La concentration maximale acceptable de plomb dans l’eau passe ainsi de 0,010 mg/litre à 0,005 mg/litre. Ces nouvelles normes signifient que certains logements et certains immeubles de Montréal-Ouest présentent maintenant un risque de dépasser la concentration permise de plomb dans l’eau potable.

L’eau potable produite par l’usine de traitement d’eau de Montréal est de très bonne qualité. Cependant, les tuyaux de raccordement et de plomberie en plomb peuvent se dissoudre et se retrouver dans l’eau potable. Jusqu’aux années 1970, les entrées de service des conduites d’eau municipales étaient faites en plomb. Depuis 1990, et conformément au Code de la plomberie du Québec, la Ville remplace activement les entrées de service en plomb du côté public lors de ses projets d’infrastructure. À ce jour, environ 70% des entrées de service du côté public ne contiennent pas de plomb. La Ville continuera de remplacer les tuyaux en plomb dans tous ses futurs travaux d’infrastructure jusqu’à ce qu’ils aient tous été remplacés.

Foire aux questions

1. Est-ce que l’eau potable de Montréal-Ouest est de bonne qualité?

L’eau produite par l’usine de traitement d’eau de Montréal et distribuée à Montréal-Ouest est de très bonne qualité.

2. Comment se fait-il alors qu’il peut y avoir une présence de plomb dans l’eau potable des résidences?

La présence de plomb peut provenir des entrées de service (section publique et privée) et de la plomberie interne (les soudures, robinetterie ou accessoires en plomb). Les bâtiments à risque que leur entrée de service soit en plomb sont ceux de huit (8) logements et moins construits avant 1970 et ceux construits entre les années 1940 et 1950, communément appelés « maison d’après-guerre ».

3. Qu’est-ce qu’une entrée de service d’eau ?

Une entrée de service d’eau est un tuyau de raccordement entre un immeuble et le réseau d’approvisionnement en eau municipal. L’entrée de service comprend 2 parties : une section publique, de la propriété de la Ville et une section privée de la propriété du propriétaire.

La Ville est responsable de l’entretien de l’entrée depuis la conduite d’eau principale jusqu’à la valve de contrôle, et les propriétaires, depuis la valve de contrôle jusqu’au logement ou au bâtiment.

4. Est-ce que l’entrée de service d’eau de ma propriété est en plomb ?

Depuis 1990, en conformité avec le Code de plomberie du Québec, la Ville remplace systématiquement les entrées de service en plomb du côté public lors de ses projets de réfection. Voici une liste des rues sur lesquelles il est très peu probable de retrouver des entrées de service en plomb du côté public.

Mis à jour le 29 novembre 2019

Secteur nordSecteur centralSecteur sud
  • Sheraton
  • Banstead
  • Crestwood
  • Rugby
  • Roxton
  • Radcliffe
  • Wolseley N.
  • Hudson
  • Westminster N.
  • Ballantyne N.
  • Garden.
  • Brock N.
  • Northview entre Côte-Saint-Luc et Westminster N.
  • Brock N. entre Northview et Fielding
  • Brock N. entre Curzon et Sherbrooke O.
  • Ballantyne N.
  • Westminster N.
  • Strathearn entre Northview et Nelson
  • Strathearn entre Curzon et Milner
  • Percival entre le CP et Nelson
  • Curzon entre Westminster et Wolseley
  • Fairfield
  • Milner entre Wolseley N. et Percival
  • Parkside entre Strathearn et Brock N
  • Easton entre le CP et Rennie
  • Easton entre Ainslie et no 158
  • Broughton entre Easton et Brock S.
  • Strathearn S. entre Broughton et Ainslie
  • Wolseley S. entre Broughton et Ainslie
  • Campbell entre Broughton et Ainslie
  • Ainslie entre Fenwick et Campbell
  • Ronald entre l’embranchement et Brock S.
  • Brynmor
  • Westland
  • Courtney
  • Brock S. entre Avon et Ronald
  • Ballantyne S. enter Carnarvon et Courtney

5. Que compte faire la Ville de Montréal-Ouest avec les entrées de service en plomb restantes?

Depuis 1990, la Ville de Montréal-Ouest procède au remplacement des entrées de service en plomb du côté public lors des travaux de réfection. La Ville continuera à faire de même dans tous ses travaux d’infrastructures futurs, jusqu’à ce que toutes les entrées de service soient remplacées.

Depuis la défusion de 2006, la Ville, dans un esprit de proactivité, a sollicité l’intérêt des citoyens riverains à participer au remplacement du raccordement en plomb du côté privé lors de travaux d’infrastructure sur leur rue. Certains résidents ont profité de la réalisation de ces projets pour remplacer leurs propres conduites de raccordement en plomb à leurs frais et à moindre coût.

6. Est-ce qu’il y a des inspections de l’eau potable faite sur le territoire de la Ville de Montréal-Ouest ?

La Ville de Montréal est responsable de l’approvisionnement et des analyses de qualité de l’eau potable distribuée aux citoyens de l’île de Montréal. Elle procède annuellement à des tests de dépistages en collaboration avec la Ville de Montréal-Ouest. Les résultats de ces tests sont toujours communiqués aux propriétaires.

7. Qui remplace les entrées de service d’eau en plomb ?

La responsabilité est partagée entre la Ville et les propriétaires. La section publique (de l’entrée de l’aqueduc à la valve de contrôle) est remplacée aux frais de la Ville.

La section privée (soit de la valve de contrôle aux robinets) doit être remplacée aux frais du propriétaire.

8. J’aimerais faire échantillonner mon eau, comment faire?

Les résidents qui désirent faire échantillonner leur eau peuvent communiquer avec un laboratoire agréé pour une analyse de plomb dans l’eau potable, à leurs propres frais. Consultez la liste des laboratoires agréés par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

9. Comment reconnaître une entrée de service en plomb?

Trouvez la vanne d’entrée d’eau et observez le tuyau. Un tuyau en plomb est gris, n’émet aucune résonnance si on le frappe, marque si on le gratte et n’attire pas un aimant.

Vous pouvez aussi faire appel à un plombier.

10. Comment diminuer l’exposition au plomb provenant de l’eau potable?

Vous pouvez utiliser un filtre à eau domestique (un pichet filtrant, un filtre installé sous votre évier ou un filtre fixé au robinet) pour réduire au minimum la présence du plomb. Assurez-vous d’utiliser un filtre qui est conforme à la norme NSF/ANSI no 53 pour la réduction du plomb.

Dans le doute, Santé Canada recommande les mesures suivantes pour réduire l’exposition au plomb dans l’eau potable.

  • Rincez vos tuyaux avant de consommer l’eau
  • Nettoyez vos robinets chaque mois
  • Remplacez les raccords en laiton

Pour plus d’informations :

Questions?